BNP Paribas disponible pour toute vérification des bonus

Avec agence

— 

"Naturellement disponible". BNP Paribas s'est déclarée à la disposition des autorités bancaires pour "toute vérification" de l'application de sa part des nouvelles règles du G20 encadrant les bonus des traders, selon un porte-parole de la banque joint par l'AFP.

De fait, le contrôle de la banque relève de la Commission bancaire, elle-même rattachée à la Banque de France. Et c'est précisément à ces autorités que Christine Lagarde a demandé mercredi soir d'intervenir pour vérifier que les pratiques de BNP Paribas respectent les principes du G20.

Cette mission fait suite à la polémique déclenchée par la décision de BNP Paribas de prévoir environ un milliard d'euros pour les bonus de ses équipes cette année, alors que la banque a reçu 5,1 milliards d'euros d'aides de l'Etat au titre du plan français de soutien au secteur bancaire.

"Nous considérons en effet qu'il est impératif que les banques respectent les nouvelles règles adoptées par le G20" en avril dernier à Londres, a relevé le porte-parole de la banque.

"Nous sommes l'une des premières banques au monde à avoir appliqué ces règles rétroactivement dès la décision au début 2009 sur les rémunérations variables pour 2008", a-t-il assuré.

BNP Paribas "est naturellement disponible pour toute vérification sur son application de ces nouvelles règles et nous allons continuer à appliquer ces règles à l'avenir", a-t-il insisté.

Après une année noire pour les marchés, les rémunérations variables des traders de BNP Paribas au titre de 2008 ont baissé de 90%. Interrogée, la banque n'a pas souhaité communiquer le montant de ces bonus.