Henri Proglio souhaite rester à la tête de Veolia

— 

Henri Proglio souhaite garder des responsabilité dans Veolia Environnement alors qu'il doit remplacer Pierre Gadonneix à la tête d'EDF. Il cumulerait alors deux statuts de dirigeants.

A Veolia, le conseil d'administration de Veolia Environnement, réuni lundi, va soumettre en Assemblée générale ses projets de changement de mode de gouvernance afin que Henri Proglio, futur patron de EDF (22 novembre), puisse rester à Veolia. Mais il n'aura plus de fonctions exécutives au sein du groupe. Le changement de gouvernance devrait être voté aujourd'hui en assemblée générale par les actionnaires.

"Le conseil a exprimé son souhait qu'Henri Proglio, dans ce cadre, assume la fonction de président non exécutif ou de président du conseil de surveillance", si Veolia décidait d'opter pour un schéma de société à directoire et conseil de surveillance, indique le groupe dans un communiqué.

Par ailleurs, le conseil d'administration a indiqué "sa préférence pour qu’une solution interne soit privilégiée concernant la nomination de la direction générale de la société". Une source proche du dossier avait affirmé à l'AFP que le directeur de la branche Eau, Antoine Frérot, pourrait être amené à prendre la présidence du directoire.

M. Proglio doit être officiellement nommé PDG d’EDF par décret du président de la République d'ici au 22 novembre, date de la fin du mandat de l'actuel PDG Pierre Gadonneix. Une assemblée générale des actionnaires du groupe public est prévue le 5 novembre.