La justice allemande valide l'extension de l'aéroport de Francfort

J. Bx avec AFP

— 

La cour administrative de Kassel en Hesse (ouest) a annoncé vendredi avoir validé un projet d'extension de 4 milliards d'euros de l'aéroport international de Francfort, le troisième d'Europe en termes de passagers et principal "hub" de Lufthansa.

Fraport, la société qui gère l'aéroport, souhaite construire un troisième terminal ainsi qu'une quatrième piste d'atterrissage. L'agrandissement devrait à terme générer 100.000 emplois supplémentaires en Allemagne, dont 40.000 sur place, a précisé à l'AFP un porte-parole de Fraport.

L'aéroport, qui représente la principale plate-forme de correspondances ("hub) de la première compagnie allemande Lufthansa, accueille chaque année environ 50 millions de personnes, un nombre qui devrait croître à 88 millions en 2020, toujours selon Fraport.

La cour de Kassel a cependant maintenu des restrictions concernant le trafic nocturne en raison de la gêne sonore occasionnée, déboutant ainsi Lufthansa qui réclamait des vols de nuit supplémentaires.

Vague de protestations

Le projet, annoncé depuis des années, avait soulevé une vague de protestations parmi les communes avoisinantes et des associations de défense de la nature. Les opposants ont encore la possibilité de faire appel auprès de la cour fédérale de justice.

Les travaux seraient "pleinement dans les temps", selon Wilhelm Bender, le patron de Fraport, cité dans un communiqué de la société. Une nouvelle piste d'atterrissage opérationnelle dès la saison d'hiver 2011 est "un objectif réaliste", a-t-il ajouté.