400.000 Russes menacés de perdre leur emploi dans les prochains mois

J. Bx avec AFP

— 

Près de 400.000 personnes pourraient perdre leur emploi dans les prochains mois en Russie, a estimé jeudi 6 août Mikhaïl Chmakov, président de la Fédération des syndicats indépendants de Russie (FNPR) dans une interview à l'agence russe Interfax.

Selon le suivi réalisé par la fédération auprès des entreprises susceptibles de supprimer des emplois, "environ 200.000 personnes pourraient se retrouver sans emploi dès août-septembre", a déclaré M. Chmakov.

Mais le responsable n'exclut pas que ce chiffre soit nettement supérieur. "Dans l'ensemble, le nombre de travailleurs qu'on pourrait licencier cet automne peut varier entre 200 et 400.000", a-t-il ajouté.

6,3 millions de personnes

La Russie a été durement touchée par la crise économique mondiale, en raison de la chute des prix des matières premières et de la raréfaction du crédit qui ont pesé sur de nombreuses entreprises du pays. En juin, le nombre de chômeurs a toutefois reculé pour le deuxième mois consécutif, s'établissant à 6,3 millions de personnes, soit 8,3% de la population active, selon l'agence russe des statistiques Rosstat.