Royal Bank of Scotland va lever 20 milliards de livres

— 

Le plan de sauvetage du secteur bancaire mis en oeuvre par le gouvernement britannique prend forme. Royal Bank of Scotland va recevoir 20 milliards de livres sterling de fonds gouvernementaux pour renforcer ses fonds propres. L'annonce, ce lundi 13 octobre, devrait être suivies par d'autres venant d'autres établissements britanniques - dont HBOS, Lloyds TSB et Barclays - à la recherche de fonds pour pouvoir faire face à la crise immobilière aux Etats-Unis et à la chute des prix de l'immobilier en Angleterre.

Ces mesures surviennent alors que durant le week-end, les pays de la zone euro ont annoncé un plan d'action pour venir en aide au secteur bancaire et permettre aux banques de reprendre leur activité de prêts entre établissements et avec le reste de l'économie. Le but est d'éviter que les contrecoups de la crise immobilière américaine - notamment le durcissement des conditions de crédit de la part de l'ensemble de banques - n'amplifient le ralentissement économique.

Barclays a annoncé la levée de 6,5 milliards de livres sterling et la suspension de son dividende, à travers l'émission de nouvelles actions préférentielles et ordinaires, mais la banque britannique ne sollicitera pas l'aide du gouvernement, a-t-elle fait savoir. La suspension du dividende permet à la banque d'économiser 3,5 milliards de livres supplémentaires. Sa distribution reprendra au second semestre 2009.