Molex: Les élus PS écrivent à Nicolas Sarkozy

A.-C.B avec AFP

— 

Martin Malvy, président PS de la Région Midi-Pyrénées, et Pierre Izard, président PS du Conseil général de Haute-Garonne, ont demandé ce jeudi 6 août à être reçus par le président de la République, d'après l'AFP. Le but de cet entretien est de discuter de la situation à l'usine de l'équipementier automobile américain Molex de Villemur-sur-Tarn, près de Toulouse.

"Compte tenu de l’urgence, nous sollicitons une audience auprès de vous avant le 15 septembre prochain (date à laquelle sera remis le nouveau rapport des experts sur la viabilité du site) afin d’évoquer toutes les pistes envisageables pour une reprise du site, d’une manière précise et assortie d’un échéancier", écrivent les élus dans un courrier adressé à Nicolas Sarkozy.

"Il faut trouver une solution avant le 15 septembre", affirment Martin Malvy et Pierre Izard dans cette lettre également signée par Gérard Bapt, député PS de Haute-Garonne, et Jean-Claude Boudet, maire DVG de Villemur-sur-Tarn (Haute-Garonne).

Quel avenir?

Les quatre élus font part au président de la République de leurs "vives inquiétudes quant à la situation de l’usine de Villemur-sur-Tarn, et à l’avenir de ses 283 salariés". "Nous partageons leurs inquiétudes et retenons leur détermination", assurent-ils.

L'usine de Villemur-sur-Tarn, bloquée par les salariés et dont la production est paralysée depuis le 7 juillet, a été fermée provisoirement mercredi soir après des incidents entre des salariés et le directeur du développement de Molex Eric Doesburg. Ce dernier avait en effet été agressé par les salariés de l'usine.

La fermeture définitive de l'usine est prévue pour fin octobre, mais le personnel espère une réindustrialisation du site. Les négociations avec le repreneur potentiel de Molex ont été rompues mercredi 5 août.