PepsiCo attaque Coca-Cola... encore

Jocelyn Jovène

— 

La guerre Pepsi/Coca est relancée. Une filiale de PepsiCo a récemment porté plainte devant un tribunal de New-York contre les publicités de son concurrent vantant sa nouvelle boisson énergétique Powerade ION 4, au motif qu'elle donne une mauvaise représentation de sa propre boisson Gatorade, notamment en en minimisant les apports en sels minéraux.

Pepsi demande que les campagnes de publicité de son concurrent cessent immédiatement, à un moment clef de l'année pour les ventes de boissons sportives. "La campagne publicitaire pour Powerade ION 4 est une stratégie calculée et intentionnelle destinée à attaquer de manière fausse et malveillante le leader incontesté du marché Gatorade", explique la plainte déposée par PepsiCo.

Selon le groupe basé à New-York, Coca-Cola utilise de fausses assertions en dévalorisant les produits Gatorade, notamment sur ses apports en électrolytes. Les électrolytes sont des sels minéraux très utiles à l'organisme: sodium (distribution de l'eau dans l'organisme), potassium (indicateur de la fonction rénale) et calcium (coagulation sanguine et excitabilité musculaire). Coca-Cola a affirmé qu'il défendra "le rôle que Powerade joue dans l'hydratation de ses clients".

Ce n'est pas la première fois que les ennemis jurés se retrouvent devant un tribunal. En 2006, Pepsi avait déjà poursuivi Coca pour ses publicités vantant sa boisson à faible calorie Powerade. En 2007, Coca-Cola avait perdu un procès contre Pepsi au sujet d'un brevet sur des sachets pliants.

Cette procédure judiciaire montre à quel point PepsiCo entend défendre pied à pied sa domination du marché des boissons sportives aux Etats-Unis. L'an dernier, selon Beverage Digest, Gatorade a contrôlé 77% du marché des boissons de sport. Powerade n'a qu'une part de marché de 22%.