BMW: le bénéfice net dégringole de 89,5%

P.V. avec AFP

— 

Le groupe automobile allemand BMW, durement frappé par la crise, a vu son bénéfice net dégringoler de 89,5% en 2008 et a accusé des pertes au quatrième trimestre, selon un communiqué publié jeudi 12 mars. Le constructeur de voitures haut de gamme a engrangé un bénéfice part du groupe de 330 millions d'euros, alors que les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswire attendaient 1 milliard dans leur consensus.

Les comptes ont été plombés par des charges de 2,423 milliards au total, provoquées par la faiblesse du marché des voitures d'occasion, des pertes de crédits et des dépenses supplémentaires de personnel, a-t-il expliqué. Au quatrième trimestre, ces charges ont fait plonger le résultat opérationnel (EBIT) dans le rouge. Le groupe a accusé une perte de 718 millions, contre un bénéfice de 1,3 milliard. Sans les charges exceptionnelles, il aurait dégagé un bénéfice de 410 millions. Du coup, le dividende sera réduit à 0,30 euro par action ordinaire au titre de 2008, contre 1,06 euro l'année d'avant.

Les chiffres ont choqué la Bourse de Francfort: l'action tombait de près de 7,61% à 21,21 euros à 10H44 GMT, dans un indice Dax en recul de 2,38% à la même heure.