Unedic prévoit 58.000 à 162.000 chômeurs indemnisés en plus en 2009

Guillaume Guichard avec AFP

— 

Sombres prévisions. Le nombre de chômeurs indemnisés devrait augmenter de 58.000 à 162.000 personnes en 2009, selon trois nouvelles hypothèses de croissance annoncées mercredi 5 novembre dans un communiqué par l'Unedic. Ces trois scénarios s'ajoutent à la prévision initiale de l'Assurance chômage tablant sur 15.000 chômeurs indemnisés de plus en 2009, établie sur la base d'une croissance économique de 0,9%. Une prévision trop optimiste pour les organisations syndicales et patronales, vu l'ampleur de la crise économique.

Du coup, l'Unedic a revu sa copie en envisageant trois scénarios. Première hypothèse: une croissance de 0,2% en 2009. Alors, "le nombre de chômeurs indemnisés progresserait de 58.000 personnes", a indiqué l'Unedic. Deuxième hypothèse: une croissance nulle. Cela provoquerait une hausse de 74.000 chômeurs indemnisés. Troisième et dernière hypothèse – le scénario catastrophe: un recul de 1% du PIB en 2009. Dans ce cas, le nombre de chômeurs indemnisés progresserait de 162.000. Ce qui correspond à un total de 250.000 chômeurs en plus, selon Les Echos.

Les effets de la crise sur l'emploi se déjà font sentir via l'emploi intérimaire, souvent considéré comme un indicateur avancé de l'évolution du marché du travail. En septembre, l'intérim a enregistré un recul de 9,9% comparé à septembre 2007 (-3,6% par rapport à août), d'après des chiffres publiés mercredi par l'Unedic.

Ces statistiques font écho à d'autres, tout aussi alarmantes, au niveau européen et mondial. Selon le Bureau international du travail (BIT), le monde pourrait compter 20 millions de nouveau chômeurs en 2009, soit 210.000 millions de personnes. En Europe, 108 millions de salariés sur 220 millions sont déjà en situtation précaire, d'après une étude du Centre européen pour la formation professionnelle (Cedefop).