Le déficit américain approche les 1.000 milliards de dollars

J. Bx avec AFP

— 

Ce n'est pas une surprise, mais une barre symbolique va bientôt être franchie. Le déficit budgétaire des Etats-Unis a atteint 189,7 milliards de dollars au mois de mai, ce qui porte l'addition à 991,9 milliards de dollars depuis le début de l'exercice budgétaire, commencé en octobre. Un chiffre proche de celui prévu par les économistes, qui tablaient sur 181 milliards de dollars.

Depuis le début de l'exercice 2008-2009, le budget n'a connu que des mois de déficit, un fait rare. Et le déficit cumulé pour les huit mois premiers mois de l'année est plus de trois fois supérieur à ce qu'il était sur ces mêmes mois lors de l'exercice 2007-2008.

Sur ces huit mois, les dépenses atteignent le montant record de 2.365,3 milliards de dollars, soit une hausse de 18,7% en glissement annuel. Les recettes ont été de 1.373,3 milliards de dollars entre octobre et mai, en baisse de 18,0% par rapport à un an plus tôt.

Pour combler ce déficit, l'Etat américain doit naturellement s'endetter. Le Trésor indique ainsi qu'il a emprunté 1.210,6 milliards de dollars pendant ces huit mois.