Perte nette de 38,7 millions d'euros pour Belvédère

E24 avec AFP

— 

Le groupe de spiritueux français Belvédère a enregistré au premier semestre 2008 une perte nette de 38,7 millions d'euros, un résultat "fortement impacté par des éléments financiers non récurrents", liés à son placement sous sauvegarde en juillet, a-t-il annoncé mardi 9 décembre. Le groupe avait enregistré un bénéfice net de 0,1 million d'euros au premier semestre 2007.

Le chiffre d'affaires pour les six premiers mois de l'année s'établit à 572,5 millions d'euros, en hausse de 23% par rapport au premier semestre 2007, étant tenu compte des activités cédées. A périmètre et à change constants, la croissance a été de 7,6%. Le résultat opérationnel a été doublé à 13,9 millions d'euros. Il a notamment bénéficié de "la plus-value de 13,3 millions d'euros réalisée lors de cession de l'activité Vinaigre et vins de cuisine aux Etats-Unis en début d'année", explique le groupe. L'excédent brut d'exploitation (EBITDA) subit une baisse de 8%, passant de 13,5 millions d'euros à 12,4.

Pologne +60%

Le groupe a enregistré une forte progression de son EBITDA en Pologne (+60%), Lituanie (+16,2%), Bulgarie (210%). En France, l'EBITDA recule de 17% par rapport à l'an dernier, en raison de la baisse enregistrée dans le secteur des vins. Aux Etats-Unis et en Ukraine, où "l'objectif prioritaire n'est pas la rentabilité mais la croissance", et où Belvédère a "réalisé d'importants efforts commerciaux", le groupe enregistre ce semestre un EBITDA négatif de -1,9 million d'euros.

Le résultat financier, qui s'établi à -50,2 millions d'euros, est "fortement impacté par des charges non récurrentes", notamment 17,9 millions de frais financiers liés à la mise en place de la procédure de sauvegarde en juillet dernier. La procédure de sauvegarde, toujours en cours, doit permettre au groupe de procéder à sa restructuration financière tout en poursuivant son activité.