Des Américains pour racheter Volvo?

G. G. avec AFP

— 

Parmi les candidats à la reprise de Volvo figurerait un consortium américain, Crown, selon le Financial Times. Dirigé par Michael Dingman, un ancien directeur de Ford décrit par le quotidien financier comme un "spécialiste du redressement d'entreprise", le consortium serait donc en compétition avec le Chinois Geely et des Suédois pour reprendre la marque de Ford.

Son offre serait néanmoins inférieure à celle du Chinois, qui aurait proposé un peu moins de 2 milliards de dollars (environ 1,4 milliard d'euros).

Le financement est entièrement garanti par des fonds américains privés. Mais le consortium s'efforce d'obtenir le soutien d'investisseurs suédois afin de prouver sa volonté de garder le joyau de l'industrie suédoise dans le pays nordique, ajoute le FT.

Mais Crown a comme Geely présenté un plan d'investissements de plus de 3 milliards de dollars pour relancer Volvo, qui a subi une perte de 213 millions de dollars au deuxième trimestre, affirme le quotidien citant une autre source proche du dossier.

Ford avait acquis la totalité du capital de Volvo Cars en 1999 pour 6,4 milliards de dollars. Le constructeur américain avait indiqué avoir mis Volvo en vente en décembre.