Tourisme: la clientèle française sauve la saison

J. Bx avec AFP

— 

La fréquentation des hébergements touristiques en France a progressé de 1% en juillet et août par rapport à la même période en 2008, grâce à une "clientèle française qui sauve la saison", a annoncé mercredi 2 septembre le secrétaire d'Etat au Tourisme, Hervé Novelli.

"C'est la bonne nouvelle de la rentrée. Les Français sont encore plus restés en France qu'escompté et la baisse de la fréquentation étrangère est moitié moins importante que prévu" s'éblissant à environ -15%, a-t-il déclaré devant la presse.

Ce bilan, certes encore provisoire, s'avère ainsi meilleur que les prévisions bien plus pessimistes publiées par le gouvernement fin juillet, et qui tablait sur une baisse totale des nuitées de 7% en juillet et août, touristes français et étrangers confondus.

"Les Français n'ont pas renoncé à leurs vacances"

Selon M. Novelli, il faut "mettre cette correction sur le compte de la masse d'indécis", qui sont finalement partis "au dernier moment", avec l'intention de "dépenser moins en bénéficiant des promotions".

"Malgré le contexte économique de 2009, les Français n'ont pas renoncé à leurs vacances", a assuré M. Novelli. Selon une étude du Credoc, 56% des Français envisagent de partir pendant les six prochains mois, contre 54% l'an dernier à la même époque.

Toutefois, "si les Français sont aussi nombreux voire plus nombreux à partir que l'an dernier, le budget qu'ils entendent consacrer à leurs vacances devrait diminuer", a nuancé M. Novelli, ce qui pourrait peser sur les recettes touristiques.

Autre bémol: la fréquentation hôtelière pendant la période juillet-août devrait être en baisse de 2,6% (-1,3% pour les Français et -6,2% pour les étrangers), selon les résultats provisoires d'enquêtes INSEE. Les touristes français ont en effet opté pour des hébergements à coût modéré, comme les campings qui voient leur fréquentation progresser de 1,2% sur cette période ou les résidences de tourisme et villages de vacances (+2,2%).

Quant aux nuitées globales, tous hébergements confondus, le mois de juillet est en hausse (+3,6%), mais le mois d'août en légère baisse (-1,2%).

Les touristes étrangers désertent

Le nombre de touristes étrangers en provenance des cinq principaux marchés européens (Allemagne, Italie, Belgique, Pays-Bas, Royaume-Uni) a chuté de 14,5% en juillet et août, une baisse qui a atteint 21,2% en juillet. Les vacanciers français ont augmenté de 6,3% sur les deux mois.

"Les Anglais n'étaient pas au rendez-vous", alors que le recul des Italiens et Allemands était "léger", a commenté M. Novelli. La fréquentation des Belges et Néerlandais s'est maintenue.

Quant aux disparités régionales, "c'est le Sud-Est qui obtient la palme avec une fréquentation très importante en Corse", la Côte d'Azur est également en hausse, "le Sud-Ouest tire son épingle du jeu", alors que "la Bretagne souffre", en raison du climat, selon M. Novelli.

La fréquentation étrangère a été évaluée par TNS Sofres-Atout France, dans le cadre d'un sondage de 3.000 internautes de 15 à 65 ans de six pays (France, Allemagne, Italie, Belgique, Pays-Bas, Royaume-Uni) interrogés chaque mois sur leurs voyages et intentions de voyages.