Vinci essaye de se maintenir

— 

Le groupe français de BTP et de concessions autoroutières Vinci, numéro un mondial du secteur, a dégagé au 3e trimestre un chiffre d'affaires en baisse de 5,7% à 8,604 milliards d'euros, tandis que son carnet de commandes se maintient, a-t-il annoncé jeudi dans un communiqué.

Pour 2009, le groupe garde ses objectifs, à savoir un recul de 6 à 7% du chiffre d’affaires de ses activités de BTP et une légère hausse du chiffre d’affaires des concessions autoroutières françaises.

Au troisième trimestre, à périmètre comparable, les ventes sont en recul de 7,2%. Le carnet de commandes "se maintient à haut niveau" puisqu'il atteint 24,2 milliards d'euros à fin septembre, en hausse de 4% par rapport à fin décembre, souligne Vinci. A fin juin, il était évalué à plus de 24 milliards d'euros.

Sur les neufs premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires s'établit à 23,6 milliards d'euros, en baisse de 4,6% par rapport à la même période de 2008 (-6,3% à données comparables). Les analystes du Dow Jones Newswires tablaient sur une baisse de 3,6% sur neuf mois, à 23,8 milliards.