Chrysler cherche des alliances

E24 avec AFP

— 

General Motors ou Renault-Nissan? Chrysler étudie "un certain nombre d'alliances mondiales dans sa recherche d'occasions de croissance de par le monde", a déclaré son porte-parole, Lori McTavish, le 12 octobre. Le constructeur américain est en discussions avec son compatriote et concurrent General Motors pour une éventuelle fusion. GM n'a pas confirmé la déclaration mais avait proposé de racheter Chrysler lors de sa mise en vente en février 2007 par le groupe allemand Daimler. Cette alliance permettrait à Chrysler de rester premier constructeur automobile mondial, devant Toyota, qui menace de détrôner cette année.

Chrysler mènerait parallèlement des négociations avec Renault Nissan. "Je pense que cela aurait du sens. Cela permettrait de réunir l'Asie, l'Europe et les Etats-Unis au sein d'une seule entreprise", a indiqué sous le couvert de l'anonymat un responsable du Syndicat des ouvriers de l'industrie automobile (UAW). Le groupe franco-japonais s'est refusé à tout commentaire.

De leur côté, Renault-Nissan et GM avaient également envisagé de fusionner en 2006, mais les négociations avaient été rompues à l'initiative du constructeur américain.