BP découvre un gisement de pétrole "géant" dans le Golfe du Mexique

J. Bx avec AFP

— 

Le groupe pétrolier britannique BP a annoncé mercredi, dans un communiqué, avoir découvert un gisement de pétrole "géant" en eaux profondes, dans une zone en cours d'exploration du Golfe du Mexique.

Selon BP, le gisement, baptisé Tiber, est situé sous 1.259 mètres d'eau, et le puits a révélé une profondeur totale de 10.685 mètres, "ce qui en fait l'un des plus profonds jamais forés par l'industrie pétrolière et gazière".

Le groupe britannique, qui est déjà le premier producteur d'hydrocarbures du Golfe du Mexique, où il extrait plus de 400.000 barils équivalent pétrole par jour, a précisé qu'il devait maintenant procéder à une campagne d'évaluation pour mesurer la taille du gisement, et sa rentabilité.

Dans l'industrie pétrolière, un champ est généralement considéré comme "géant" au-delà de 500 millions de barils économiquement recouvrables, et le groupe a indiqué qu'il estimait déjà que Tiber était plus important que Kaskida, un énorme gisement découvert en 2006 dans la même partie du Golfe du Mexique.

Tiber est situé dans le bloc d'exploration de Keathley Canyon, à 400 kilomètres au sud-est de Houston (Etats-Unis). Le gisement est opéré par BP, qui en détient 62%, aux côtés de son concurrent brésilien Petrobras (20%) et de l'américain ConocoPhilips (18%).

Focalisation sur le Golfe du Mexique

Selon Peter Hutton, analyste chez NCB Oil, cette découverte est d'une grande importance pour le groupe, et "confirme sa focalisation sur le Golfe du Mexique". Selon ses calculs, le champ pourrait receler de l'ordre de 600 à 900 millions de barils économiquement récupérables, et gonfler de jusqu'à 10% les réserves totales de la compagnie.

Les investisseurs ont salué cette annonce très prometteuse. Vers 11H45 GMT, l'action du groupe grimpait de 3,48% à 537,65 pence, signant ainsi la plus forte hausse parmi les valeurs vedettes, au sein d'un marché londonien en baisse de 0,21%.