Les comptes d'Euro Disney reviennent dans le vert

E24 avec AFP

— 

En pleine crise économique, et après six années de pertes continuent, Euro Disney atteint quasiment l'équilibre au terme de son exercice 2007/08 (clos fin septembre). La perte nette part du groupe a été réduite à 2,8 millions d'euros, contre 38,4 millions d'euros un an auparavant. Si l'on intègre les parts des minoritaires, le résultat net devient positif à hauteur de 1,7 million d'euros, contre une perte de 41,6 millions d'euros pendant l'exercice 2006/2007.

Signe aussi d'une amélioration de la rentabilité, le bénéfice d'exploitation a grimpé de 78,1% à 90,5 millions d'euros. Le bénéfice avant impôts s'est élevé à 1,7 million d'euros, contre une perte de 41,6 millions d'euros. Le chiffre d'affaires, quant à lui, ressort en hausse de 9% de son à 1,33 milliard d'euros. Dans le détail, les parcs à thèmes ont enregistré une fréquentation record, avec 15,3 millions de visiteurs, soit 800.000 de plus qu'un an auparavant. La dépense moyenne par visiteur a augmenté de 3% à 46,3 euros. Autre record, celui du taux d'occupation des hôtels, qui s'élève à 90,9%, contre 89,3% il y a un an.

"Ce retour à la rentabilité est dû à l'accroissement de notre activité depuis trois ans et à une bonne gestion des coûts. Notre objectif est de continuer à améliorer notre performance", a déclaré le président d'Euro Disney, Philippe Gas. "Euro Disney résiste bien à la morosité économique. Mais nous restons vigilants, car tout dépendra de l'ampleur de la crise et nous ne sommes pas immunisés", a commenté le président, qui a pris en septembre la succession de Karl Holz.

Côté perspective, pour le premier trimestre de l'exercice 2008/2009 (octobre à décembre), Philippe Gas table sur une "activité stable ou en légère augmentation". Les réservations pour la saison de Noël sont "en hausse", a-t-il ajouté.