Sony constate un regain de ses ventes au Japon

CV avec AFP

— 

Le géant de l'électronique japonais Sony affirme constater un net regain des achats de téléviseurs et autres produits audiovisuels au Japon, un signe qu'il souhaite de bon augure pour la cruciale période de fin d'année. "A la suite de la faillite de la banque américaine Lehmann Brothers il y a tout juste un an, la situation économique s'est fortement aggravée, ce qui a fait chuter les ventes du dernier trimestre 2008", a rappelé un responsable de Sony lors d'une conférence à Tokyo.

"Toutefois, grâce notamment aux subventions étatiques sur les TV, la demande au Japon est repartie cet été et le marché croît à un rythme égal ou supérieur à celui connu au moment des Jeux Olympiques de Pékin (été 2008)", a-t-il poursuivi.

Sony espère que cette tendance positive va perdurer, favorisée par la poursuite des mesures de l'Etat nippon pour soutenir la consommation, les J.O. de Vancouver suivis de la Coupe du Monde de football en 2010 et la nécessité de renouveler les téléviseurs avant l'arrêt au Japon de la diffusion analogique en juillet 2011.

Les derniers produits

Réunissant comme tous les ans ses revendeurs japonais à Tokyo, Sony a en outre présenté ses derniers produits vedettes, faisant la part belle à une gamme enrichie de téléviseurs à écran à cristaux liquides (LCD), ainsi qu'aux périphériques et services allant de pair.

Les prototypes de TV en relief (images tridimensionnelles, 3D), dévoilés la semaine dernière au salon de l'électronique IFA à Berlin, étaient aussi de la partie, suscitant un vif intérêt avant leur commercialisation prévue l'an prochain.

Le groupe a également mis en avant des services pour le moment exclusivement disponibles au Japon, dont le paiement de vidéos à la demande (VOD) par porte-monnaie électronique via la télécommande du téléviseur. La TV, connectée à internet (une possibilité très fréquente au Japon), permet d'accéder à une banque de programmes. Le téléspectateur choisit une vidéo et paie grâce à une carte à puce sans contact "porte-monnaie" électronique en la posant sur la télécommande du téléviseur. Le système Edy, également accepté dans des milliers de boutiques réelles, est géré par Bitwallet, une société affiliée à Sony.

Applications spécifiques

Le fleuron nippon a également vanté un service pour afficher en marge de la vidéo des informations sélectionnées par l'utilisateur parmi des dizaines de petites applications spécifiques offertes (météo locale, horoscope personnel, sommaires de magazines, etc.).

Sony, qui a été forcé par la crise de se restructurer, veut se démarquer autant sur le plan du matériel (composants-clefs, produits finis) que des logiciels, contenus et services. Il estime que sa force face aux concurrents se trouve dans ses origines de fabricant d'électronique de pointe, devenu ensuite propriétaire de studios de cinéma et maisons de disques avant de se lancer aussi dans les jeux vidéo. La groupe rste très actif, même en temps de crise.

Il a notamment prévu de lancer 2 livres électroniques
;
sort une nouvelle PlayStation 3 plus fine et moins chère
;
a lance une manette sensible aux mouvements
et entend être le premier dans les écrans TV 3D ultra-fins...

L'essentiel, selon le PGD américain Howard Stringer, est de bien combiner tous les atouts de l'entreprise.

Il vaut mieux quand les résultats financiers sont dans le rouge
et que l'on a justement plongé parce que l'on ne
parvenait pas à se démarquer de ses concurrents.