Nissan reste tout juste dans le vert

E.M. avec AFP

— 

Le constructeur automobile japonais Nissan Motor a annoncé mercredi s'être maintenu de justesse dans le vert au premier semestre 2009-2010 et dit s'attendre à des résultats annuels nettement meilleurs que prévus, grâce aux primes à la casse instaurées dans plusieurs pays.

Nissan compte notamment terminer l'exercice sur un bénéfice d'exploitation substantiel, alors qu'il s'attendait initialement à une perte. Pour la période d'avril à septembre, Nissan, détenu à 44% par le français Renault, a réalisé un bénéfice net de 9 milliards de yens (70 millions d'euros), soit un recul de 92,9% par rapport à la même période de 2008-2009.

Le bénéfice d'exploitation du groupe a chuté de 50,5% sur un an à 94,9 milliards de yens (710 millions d'euros) et son chiffre d'affaires de 30,5% à 3.383,4 milliards (25,4 milliards d'euros), selon un communiqué.

Prudence

"Nos performances au premier semestre de l'exercie 2009-2010 sont encourageantes et démontrent que le plan de redressement de Nissan est sur la bonne voie", a commenté dans un communiqué le PDG Carlos Ghosn.

"Nos prévisions restent prudentes, jusqu'à ce que nous ayons des preuves que la reprise économique sera durable sur les marchés mondiaux", a-t-il toutefois ajouté, soulignant que "nous continuons à évoluer dans un environnement qui est volatil et incertain".

Au cours des six premiers mois de l'exercice, le groupe a vendu 1,623 million de véhicules dans le monde, 14,6% de moins qu'un an plus tôt.

Nissan a relevé ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice, qui s'achèvera le 31 mars, s'attendant désormais à une perte nette de seulement 40 milliards de yens, au lieu de 170 milliards de yens prévus au départ. Il s'attend en outre à réaliser un bénéfice d'exploitation de 120 milliards de yens, alors qu'il tablait initialement sur une perte de 100 milliards de yens.