Succès pour la plus grosse introduction en Bourse de l'année

Avec agence

— 

Le titre de China State Construction Engineering Group a bondi de 60,3% à l'ouverture de la Bourse de Shanghai où le leader chinois du bâtiment a fait son entrée mercredi, réalisant ainsi la plus grosse introduction dans le monde depuis 16 mois, selon des courtiers.

CSCEC, bâtisseur d'ouvrages prestigieux comme le Centre aquatique olympique de Pékin, a levé quelque 50,16 milliards de yuans (7,35 milliards de dollars, 5,17 mds d'euros) avec l'émission de 12 milliards de titres A (cotés en yuans) au prix de 4,18 yuans l'action.

L'action du groupe chinois a ouvert à 6,70 yuans, reflétant l'enthousiasme des investisseurs, selon les courtiers.

CSCEC signe ainsi la plus importante introduction depuis 16 mois dans le monde, dépassant celle cette année de VisaNet do Brasil, la branche brésilienne de l'américain Visa, qui avait récolté quelque 8,397 milliards de reals (4,26 milliards de dollars) en juin.

Cette introduction en Bourse ne bat toutefois pas les records, pour une place chinoise, du premier groupe énergétique chinois Petrochina (66,8 milliards de yuans) et de China Shenhua Energy, premier producteur de charbon de Chine (66,58 milliards de yuans), tous deux réalisés à l'automne 2007 à Shanghai.

Les autorités chinoises ont mis un terme en juin à la suspension des introductions en Bourse, de facto en vigueur depuis septembre, pour aider les entreprises privées à lever des fonds et stimuler l'économie.