Économie

La Chine vise le pétrole du Nigéria

La Chine qui cherche à sécuriser ses approvisionnements en hydrocarbure, sespère mettre la main sur une partie du pétrole du Nigéria, selon le Financial Times. Les gisements en négociation représentent un sixième des réserves du Nigéria soit 6 milliards de barils. L'offre chinoise est estimée entre 30 et 50 milliards de dollars.

LA CNOOC, l'une des trois majors chinoise de l'énergie, CNOOC, est en négociation avec le Nigéria au même titre que Shell, Chevron, Total et ExxonMobil pour exploiter 16 gisements dont les licences détenues par les sociétés pétrolières occidentales arrivent à la fin de leurs échéances.