Valeo veut trois ou quatre co-entreprises en Russie

E24 avec AFP

— 

Pour relancer une croissance menacée par un contexte difficile, Valeo va investir en Russie. Le groupe français d'équipement automobile devrait y avoir établi trois ou quatre entreprises communes d'ici à la fin de l'année, a indiqué mardi le PDG Thierry Morin, lors de la présentation des résultats trimestriels du groupe.

Valeo souhaite ainsi accompagner le développement en Russie de Renault, dont il est déjà fournisseur. Le constructeur est présent avec Avtoframos (production de Logan) et avec sa prise de participation dans AvtoVaz (marque Lada).

La Russie représente un eldorado pour le secteur automobile. Thierry Morin estime que le marché russe devrait doubler en passant de 2 millions de voitures à 4 millions à horizon 2012 ou 2013. A cette échéance, Renault pourrait en produire 1,5 million. Du coup, Valeo, déjà fournisseur de Renault, pourrait "fournir le tiers du marché russe", prévoit le PDG de Valeo.

D'ici 2015, la Russie devrait représenter 11% de la croissance mondiale du secteur, selon les chiffres de PriceWaterHouseCooper. Soit autant que l'Union européenne.