Rachat de British Energy: EDF s'engage auprès de Bruxelles

E24 avec AFP

— 

EDF a indiqué mardi 2 décembre avoir proposé des "engagements préliminaires" à la Commission européenne pour répondre aux questions qu'elle a soulevées sur la concurrence à l'occasion du projet de rachat du groupe français sur le britannique British Energy. "EDF vient de proposer des projets d'engagements à la Commission Européenne de nature à répondre aux premières questions qu'elle a soulevées sur le champ concurrentiel", indique le groupe dans un communiqué, ajoutant que ces discussions restent "à ce stade confidentielles".

"La Commission européenne peut dans les prochains jours soumettre ces propositions à un +test de marché+ auprès des clients et/ou concurrents en Grande-Bretagne, et décider ou non d'en accepter tout ou partie", est-il ajouté. EDF a par ailleurs fait savoir que la commission pourrait rendre une première décision d'ici au 22 décembre. Le groupe français a officiellement déposé début novembre son offre de rachat de l'exploitant britannique de centrales nucléaires British Energy (BE), qui détient 8 des 10 centrales nucléaires britanniques.

L'offre, d'un montant un peu supérieur à 15 milliards d'euros, est ouverte jusqu'au 5 décembre 2008 à 14h00 heure de Paris. La Commission européenne avait pour sa part annoncé qu'elle se donnait jusqu'au 8 décembre pour décider soit d'autoriser l'opération, le cas échéant avec des conditions, soit de lancer une enquête approfondie.