Wells Fargo augmente son patron

— 

La banque américaine Wells Fargo a annoncé jeudi 6 août une augmentation de la paye de son directeur général John Stumpf et de trois autres cadres dirigeants, pour la porter "près du niveau" de rémunération de leurs homologues dans des établissements comparables.

Alors que le versement de primes mirobolantes dans les milieux financiers n'en finit pas d'alimenter la colère de l'opinion publique et des milieux politiques, Wells Fargo a annoncé que M. Stumpf recevrait 4,7 millions de dollars en actions en sus de son salaire annuel (inchangé) de 900.000 dollars.

Le patron de la "banque de gros", Dave Hoyt, conserve un salaire en numéraire de 700.000 dollars, auxquels s'ajoutent près de 3,2 millions de dollars en actions. Le patron des activités de crédit hypothécaire Mark Oman recevra un salaire de 600.000 dollars et 3,3 millions de dollars en actions, alors que le directeur financier Howard Atkins se voit concéder 2,3 millions de dollars en actions, en sus de son salaire de 700.000 dollars.

La banque a précisé dans un communiqué avoir pris cette décision après avoir pris connaissance des recommandations formulées par le Trésor et de la politique de rémunération en vigueur dans les dix plus grandes banques du pays, ainsi que pour tenir compte de la performance de ses dirigeants durant la crise financière et l'intégration de sa concurrente Wachovia.

150 ans d'existence

La banque de San Francisco a acquis en plus de 150 ans d'existence la réputation de l'une des grandes banques américaines les plus prudemment gérées. Elle est devenue depuis le début de l'année et l'acquisition de Wachovia la plus grande banque du pays par les dépôts, et a annoncé sur les six premiers mois de l'année des résultats "record".

Toutefois, elle n'a toujours pas remboursé l'aide reçue à l'automne de l'Etat, contrairement à nombre de ses rivales, et reste donc à ce titre assujetties aux recommandations gouvernementales en matière de rémunérations.