BMW souffre aussi mais reste optimiste

E24 avec AFP

— 

Les ventes mondiales du constructeur allemand BMW ont reculé de plus de 4% l'an passé. Elles atteignent 1,44 million de véhicules pour l'ensemble des marques du groupe (BMW, Mini, Rolls-Royce), soit une baisse de 4,3%.

Sur le mois de décembre, elles se sont effondrées de 26,4% à 112.423 unités, a précisé BMW. Le constructeur allemand s'en tire moins bien que son compatriote et concurrent Daimler (Mercedez-Benz) qui a annoncé jeudi 9 janvier, un recul de 2,3% sur l'année écoulée, à 1,26 million de véhicules.

Globalement, le groupe installé à Munich (sud) reste le leader du haut-de-gamme mais a davantage souffert que ses principaux concurrents. Ces chiffres n'ont pas empêché BMW d'afficher son optimisme: s'il s'est bien gardé de donner la moindre indication pour 2009, il a réaffirmé son volontarisme écologique. Grâce à ses modèles moins gourmands en énergie, sous le label "efficient dynamics", "nous sommes déjà là où nos concurrents veulent arriver", a estimé Ian Robertson, membre du directoire.

La veille, son concurrent et compatriote Daimler (Mercedes-Benz) avait annoncé un recul moins net de 2,3% pour 2008 à 1,26 million de véhicules. Et Audi, filiale haut-de-gamme de Volkswagen, annonce être en progression constante. Pour la première fois de son histoire, il a vendu l'an passé plus d'un million de véhicules, signant un 13e record de ventes consécutif.