Profit warning de Carlsberg

E24 avec AFP

— 

Le groupe danois de brasseries Carlsberg a publié un bénéfice net (incluant les minoritaires) en hausse de 8,5% à 1,40 milliard de couronnes danoises (189 millions d'euros) au troisième trimestre. Le chiffre d'affaires net du cinquième brasseur mondial en volume, qui a acquis au début de l'année avec le néerlandais Heineken son concurrent écossais Scottish and Newcastle (S&N), a bondi de 48,4% à 18,44 milliards, contre 12,43 milliards au troisième trimestre 2007.

Le développement du marché s'est ralenti au troisième trimestre où Carlsberg a enregistré un recul de 1,7% de ses ventes en Europe du Nord et de l'Ouest, ses marchés principaux. Ce déclin observé depuis un temps assez long sur ces marchés mûrs, est influencé aussi par la confiance en berne des consommateurs et des clients de cette région. La détérioration des marchés en Grande-Bretagne et dans les pays baltes a eu un impact sur les gains en Europe du Nord et de l'Ouest, selon Carlsberg Le marché a également reculé de -2% en Europe de l'Est à cause du "très mauvais temps", souligne le groupe.

Du coup, le brasseur a révisé à la baisse ses attentes pour l'ensemble de l'exercice 2008 en raison de la détérioration du marché en Grande-Bretagne et dans les pays baltes. il prévoit désormais une croissance organique de son résultat d'exploitation des activités de brasseries d'environ 8% contre 12% prévu précédemment. Le résultat total d'exploitation s'élèverait à quelque 7,9% milliards contre environ 8,1 milliards attendu antérieurement. Le groupe a annoncé que sa filiale en Grande-Bretagne, Carlsberg UK, envisage de fermer sa brasserie de Leeds en 2011 en raison de la détérioration de la situation du marché dans ce pays.