Les comptes de Thomson sont-ils sincères?

D.H. avec AFP

— 

Dans une lettre adressée au procureur de la République de Nanterre, datée de mardi et dont l'AFP a obtenu copie, l'intersyndicale CFDT-CGT-FO-Sud de Thomson déplore que "l'ancienne équipe dirigeante n'(ait) rien indiqué sur les comptes 2007" concernant la dépréciation de 1,6 milliard d'euros d'actifs à venir.

De même, "aucune information" n'a été donnée sur ce "risque" lors de la publication des comptes du premier semestre 2008, ajoute-t-elle.

Bilan de l'ancienne équipe

Face à cette situation, les syndicats s'interrogent: "Est-ce que les comptes 2007 ont sous-évalué les dépréciations des actifs pour améliorer le bilan de l'ancienne équipe dirigeante?"

Ou "est-ce que les comptes 2008 ont surévalué les dépréciations des actifs pour +plomber+ le bilan de l'ancienne équipe dirigeante et pour mettre sous pression les débiteurs du groupe et notamment les banques en vue d'obtenir une renégociation de la dette?", poursuivent-ils.

L'intersyndicale demande donc au procureur que "la plus grande transparence soit faite" sur ces comptes, en s'interrogeant notamment sur "le rôle joué par les commissaires aux comptes".

Restructuration de la dette

Dans un autre texte, les syndicats regrettent d'avoir "appris par la presse le contenu de la restructuration de la dette", dénonçant "l'opacité du groupe et sa communication".

Thomson a annoncé vendredi, au dernier jour du délai qui lui était imparti, être parvenu à un accord prévoyant une réduction de 45% de sa dette et une entrée des créanciers à son capital.