Enel va lancer une augmentation de capital de 8 milliards d'euros

A.-S. G. avec AFP

— 

Le groupe énergétique italien Enel a lancé une augmentation de capital d'un montant pouvant aller jusqu'à 8 milliards d'euros, afin de réduire sa dette qui s'est alourdie après la prise de contrôle de l'espagnol Endesa. Cette acquisition a encore fait progresser l'endettement déjà très lourd d'Enel, qui s'élevait fin 2008 à 50 milliards d'euros.

Cette augmentation de capital aura lieu au cours de l'année 2009, a précisé Enel dans son communiqué. Le Trésor italien, actionnaire du groupe, a indiqué son intérêt pour y participer. Enel, déjà propriétaire de 67% de l'espagnol Endesa, a racheté il y a trois semaines les 25% détenus par le groupe de BTP espagnol Acciona, pour 11,1 milliards d'euros, dont 8,2 milliards en numéraire.

Par ailleurs, le plan stratégique 2009-2013 d'Enel prévoit une réduction des investissements de près de 12 milliards d'euros par rapport au plan précédent, à 33 milliards, ainsi que des cessions d'actifs pour un montant de 10 milliards d'euros.

Enel a en outre communiqué ses résultats définitifs pour 2008. Son bénéfice net a bondi de 35,2% à 5,293 milliards d'euros, notamment grâce à l'apport d'Endesa. Comme il l'avait déjà annoncé, son résultat brut d'exploitation (Ebitda) a progressé de 45,5% à 14,318 milliards d'euros et son chiffre d'affaires de 40% à 61,18 milliards d'euros.

Au chapitre des perspectives, Enel s'attend à dégager un Ebitda de 18 milliards d'euros en 2013.