Les "erreurs" d'Alcatel selon Estrosi

D.H. avec AFP

— 

Concernant Alcatel-Lucent, "un certain nombre d'erreurs ont été commises, notamment avec le rachat de Lucent il y a quelques années de cela", a déclaré le ministre de l'Industrie Christian Estrosi sur France Info. Ces erreurs "fragilisent" aujourd'hui l'équipementier en télécoms, a-t-il estimé.

Alcatel-Lucent, qui compte près de 11.000 salariés en France, a présenté la semaine dernière aux représentants du personnel un nouveau projet de réduction de ses effectifs d'environ 850 postes sur deux ans, accompagné d'"un plan de sauvegarde de l'emploi principalement sur la base du volontariat".

Depuis la fusion fin 2006 entre le français Alcatel et l'américain Lucent Technologies, le groupe a procédé à plusieurs plans de restructuration, avec au total 17.500 suppressions d'emplois d'ici à fin 2009, dont plus de 2.000 en France, et a accumulé les difficultés. Une situation sanctionnée mi-2008 par le départ de ses dirigeants historiques, Patricia Russo et Serge Tchuruk.