Un géant de la viande vise la Bourse de New-York

Jocelyn Jovène

— 

Le brésilien JBS S/A, premier producteur et transformateur au monde de viande de bœuf, prépare l'une des plus grosses introductions en Bourse de l'année, avec une levée de fonds qui pourrait atteindre 2 milliards de dollars pour sa filiale JBS USA Holdings.

Société brésilienne fondée par José Batista Sobrinho, JBS a débuté dans l'abattage en 1953. Dans les années 1980, le groupe se développe également dans la transformation de viande. Il a accélère son développement à l'international à partir de 2005 en multipliant les acquisitions à l'étranger, d'abord en Argentine (rachat de Swift Armour) puis aux Etats-Unis (Swift Foods repris pour 1,4 milliard de dollars en 2007), en Australie et en Italie (50% de la société Inalca repris pour 225 millions d'euros). JBS s'est introduit à la Bourse de Sao Paulo en mars 2007.

15,4 milliards de dollars

L'an dernier, JBS USA Holdings a réalisé un chiffre d'affaires de 15,4 milliards de dollars et a dégagé un bénéfice net de 192,1 millions de dollars sur une base pro forma, selon le document d'introduction en Bourse déposé à la SEC. JBS affirme être le premier groupe mondial du secteur, avec 14% de la production de viande de bœuf.

Les Etats-Unis sont devenus le premier marché du groupe, devant le Brésil. Et il s'agit du premier producteur mondial de viande de bœuf et du troisième pays au monde en termes de consommation de viande de bœuf par habitant (40,7 kilos, après l'Argentine à 65,6 kilos et l'Uruguay à 52,4 kilos par habitant).

Atouts

Pour réussir son introduction en Bourse, JBS pense pouvoir mettre en avant plusieurs atouts: une capacité de production mondiale, l'offre de produits à plus forte valeur ajoutée, des synergies liées aux sociétés récemment acquises, ou un endettement inférieur à celui de ses concurrents.

L'opération est coordonnée par les banques J.P.Morgan et Bank of America-Merrill Lynch. Depuis le début de l'année, 11 introductions en Bourse ont été réalisées aux Etats-Unis, permettant de lever 2,2 milliards de dollars. La plus grosse opération à ce jour dans le pays a été la levée de fonds de 828 millions de dollars réalisée par le producteur d'alimentation infantile Mead Johnson Nutrition, en février, selon Dealogic.

Dans le monde, la plus grosse mise en Bourse depuis le 1er janvier a été réalisée par une société brésilienne - Visanet do Brasil - pour 4,26 milliards de dollars selon Dealogic, devant le chinois China Zhongwang Holdings Ltd pour 1,27 milliard de dollars.