Opel: la survie pas encore assurée, selon le gouvernement

J. Bx avec AFP

— 

La survie d'Opel à long terme n'est pas encore certaine, même si une décision sur son repreneur est attendue sous peu, a estimé le ministre allemand de l'Economie dans un entretien au Financial Times Deutschland paru vendredi 21 août.

"A mes yeux nous ne pourrons fêter le sauvetage d'Opel qu'à partir du moment où Opel se sera réellement établi en tant qu'entreprise compétitive sur les marchés mondiaux", a déclaré Karl-Theodor zu Guttenberg (conservateur). Cette situation ne sera "sûrement pas en vue dans les prochaines semaines ou mois", a-t-il prévenu.

Décision imminente

La maison mère d'Opel, l'américain en difficulté General Motors, doit réunir vendredi son conseil d'administration et trancher entre l'équipementier canadien Magna et le groupe financier belge RHJ pour reprendre sa filiale allemande.

Le gouvernement allemand, qui souhaite Magna comme repreneur, a proposé d'avancer à lui seul les 4,5 milliards d'euros d'aides publiques réclamées par l'équipementier canadien pour le rachat d'Opel.