La vente de Skype menacée par une nouvelle plainte

— 

Le rachat de 65% de Skype pour 2 milliards de dollars est menacé. Les deux fondateurs du logiciel de télécommunication sur Internet ont porté plainte devant une cour de Californie contre eBay, son propriétaire, lequel aurait utilisé sans autorisation une des technologies de leur nouvelle société, Joltid, et ce depuis au moins deux ans.

Cette technologie est cruciale pour Skype, qui fonctionne sur la base d'un logiciel disséquant les conversations téléphoniques en petits "paquets" de données envoyés sur le réseau Internet. Le montant des dommages et intérêts réclamés est colossal. Selon la plainte, les dommages "s'élèvent à plus de 75 millions de dollars par jour", rapporte le Wall Street Journal.

Les créateurs de Skype, Janus Friis et Niklas Zennstrom, avaient déjà déposé une plainte au Royaume-Uni. Dans la nouvelle, ils ont décidé de poursuivre aussi les repreneurs du service de téléphonie sur Internet, le fond d'investissement Silver Lake, la société de capital risque Index Venture and Andreessen Horowitz et le Canadian Pension Plan Investment Board. Selon Joltid, ces derniers savaient quel usage illicite était fait de leur technologie au moment de négocier le rachat.

eBay n'a pas souhaité réagir pour l'instant. Mais la société a reconnu que le combat juridique avec Joltid pourrait affecter les opérations de Skype, voire même entraîner sa fermeture.