La demeure présidentielle chilienne passe au solaire

A.-C.B avec AFP

— 

Le palais de la présidence chilienne de La Moneda, à Santiago, va se chauffer et s'éclairer à l'énergie solaire. Et ce, grâce à une conversion partielle de l'édifice qui illustre l'objectif national de 15% de capacité énergétique locale d'origine renouvelable, a annoncé le gouvernement jeudi 20 août.

La Moneda, un ancien hôtel des Monnaies bâti à la fin du 18e siècle au coeur de Santiago est devenu siège de la présidence depuis le milieu du 19e. Il va subir dans les mois à venir une transformation avec installation sur ses toits de panneaux et cellules photovoltaïques de captage des rayons de soleil.

30% déconomie

Selon le ministre de l'Energie Marcelo Tokman, cette mutation de la Moneda va permettre une économie d'environ 30% sur la facture annuelle d'électricité du palais pour l'éclairage, et de 25% sur le gaz utilisé pour l'eau chaude.

Au total, l'économie devrait représenter 80 millions de pesos (soit environ 112.423 euros), a déclaré le ministre à l'AFP.

Energie géothermique

Outre cette transformation partielle en un "bâtiment durable", la Moneda disposera aussi à terme d'un système de climatisation à base d'énergie géothermique, avec le creusement prévu sur site de puits de captage d'eaux souterraines.

Le projet entre dans le cadre d'une série de travaux prévus à l'approche du bicentenaire de l'indépendance, déclarée officiellement en 1818, mais que le Chili commémore le 18 septembre. Le 18 septembre 1810 étant la date de la réunion de sa première Junte nationale.