Suez Environnement: nouveau contrat en Chine

EM avec AFP

— 

Le groupe français Suez Environnement a annoncé avoir remporté un contrat avec le China-Singapore Suzhou Industrial Park pour réaliser et exploiter "la première usine de traitement des boues du Jiangsu" (est de la Chine).

Suez Environnement a donc signé l'accord sur le traitement quotidien de quelque 300 tonnes de boues rejetées par cette zone industrielle, a précisé le groupe dans un communiqué.

La partie construction sera prise en charge par sa filiale Degrémont et "génèrera un chiffre d’affaires d’environ 11 millions d’euros". L'exploitation, prévue sur 30 ans, "permettra d'atteindre un chiffre d’affaires de 280 millions d’euros", selon la même source.

Cette exploitation sera confiée à Park SIP Sino French Environment Technology, une coentreprise détenue à 49% par Sino French Water (filiale de Suez Environnement et du groupe New World de Hong Kong) et à 51% par China Singapore Public Utilities, dans laquelle Suez Environnement détient une participation de 24,5%.

Suez Environnement a précisé que ce projet serait conforme "au concept de l'économie circulaire". La chaleur produite par l'usine serait réutilisée dans le cadre du processus de traitement, tandis que les boues séchées et recyclées serviraient de combustibles pour la centrale électrique du parc.

Présente depuis trente ans en Chine à travers différentes filiales, ce nouveau contrat installe un peu plus Suez Environnement dans le paysage économique chinois. Le groupe dit ainsi avoir "géré un chiffre d'affaires de plus de 750 millions d'euros généré par ses activités" dans le pays l'an dernier.