Strauss-Kahn: "Pas de raison que la confiance ne revienne pas"

— 

"Je pense (que la confiance) doit venir. Je pense qu'il n'y a pas de raison aujourd'hui, ni pour les déposants, ni pour les intervenants sur le marché, ni pour les chefs d'entreprises de craindre quelque chose", a déclaré Dominique Strauss-Kahn ce lundi 13 octobre au matin sur Europe 1.

"Des garanties sont données, la détermination politique est totale", a-t-il poursuivi.

Le plan de la zone euro et le plan d'action du G7 annoncé vendredi 10 octobre "devraient fournir les éléments qui permettent de rassurer dans une situation qui est quand même très irrationnelle", a ajouté Dominique Strauss-Kahn, réaffirmant la nécessité d'"intervenir massivement" au travers d'un plan "global et coordonné".