Yahoo! n'est "pas opposé" à un partenariat ou à la vente des activités de recherche

E24 avec AFP

— 

La fiancée est encore hésitante. Le portail internet Yahoo!, très courtisé par Microsoft, ne voit pas d'inconvénient de principe à un partenariat dans les moteurs de recherche. Plus précisément: "nous ne sommes pas opposés à un accord qui maximiserait la valeur de l'activité (moteur de recherche) d'une façon ou d'une autre, qu'il s'agisse d'un partenariat ou d'une vente à long terme", a déclaré le directeur financier de Yahoo! Blake Jorgensen lors d'une conférence téléphonique. Mais, a-t-il souligné, "ce dont les gens ne se rendent pas bien compte c'est la complexité, et à quel point les activités sont enchevêtrées", a ajouté Jorgensen, soulignant qu'"il est très difficile de tracer une ligne au milieu de la société et de la diviser en deux morceaux", avec d'un côté le moteur de recherche et de l'autre les autres activités (informations, messagerie, etc.). Peu importe, qui veut peut. Cependant, "on veut que ce soit pour les bonnes raison et que ce soit justifié économiquement", a conclu Blake Jorgensen.

Ces déclarations interviennent alors que les spéculations sur un rapprochement avec Microsoft, désespérément à la recherche d'un partenariat pour atteindre une "taille critique" permettant de concurrencer Google, ont été relancées depuis le remplacement le mois dernier de l'ancien numéro un de Yahoo! Jerry Yang par une nouvelle dirigeante, Carol Bartz. Yang, qui avait repoussé une offre de rachat de 47 milliards de dollars de Microsoft l'an dernier, était perçu comme un obstacle aux négociations avec le groupe dirigé par Steve Ballmer.

Lundi, Ballmer avait indiqué qu'il espérait toujours rencontrer prochainement Carol Bartz pour discuter d'un partenariat dans les moteurs de recherche. Selon Jorgensen et la patronne des activités américaines de Yahoo!, Hilary Schneider, l'arrivée de Carol Bartz, ancienne PDG de la société éditrice de logiciels de conception assistée par ordinateur Autodesk, a fait souffler un vent nouveau sur le campus de Sunnyvale (Californie, ouest). "C'est vraiment clair qu'il y a un nouveau shérif en ville", a dit Hilary Schneider.

"C'est quelqu'un de très décidé, qui agit sur l'instinct à beaucoup de niveaux", a renchéri Jorgensen, jugeant "bienvenue" la discipline qu'elle impose: "elle est très intolérante avec les gens qui arrivent en retard en réunion". "Elle ne supporte pas les idiots", et "les questions stupides ne mènent pas très loin", a renchéri Hilary Schneider, résumant sa philosophie avec l'acronyme "KISS" (un baiser) pour "keep it simple, stupide" ('fais simple, imbécile').

Selon le dernier classement du cabinet ComScore, Google monopolisait en janvier 63% des recherches sur internet aux Etats-Unis, suivi de Yahoo! (21%) et de Microsoft (8,5%). Le titre Yahoo! gagnait 1,44% à 12,66 dollars dans les échanges électroniques après la clôture de Wall Street.