Angela Merkel propose un Conseil économique des Nations unies

E24 avec AFP

— 

La chancelière allemande Angela Merkel a proposé vendredi 30 janvier à

Davos
, en Suisse, la constitution d'un Conseil économique des Nations unies à l'image du Conseil de sécurité, dans le cadre d'une "charte sur l'ordre économique mondial". Angela Merkel a estimé que le G20 était le bon forum pour discuter d'une telle charte qui porterait notamment selon elle la régulation des marchés, la libéralisation du commerce ou encore la protection de l'environnement.

"Le G8 ne suffira pas. Le G20 est un bon format. Limité pour l'instant aux ministres des Finances, il pourrait être réuni au niveau des chefs d'Etat", a-t-elle dit. Le G20 regroupe les membres du G7 (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Italie et Japon), plus l'Afrique du Sud, l'Arabie saoudite, l'Argentine, l'Australia, le Brésil, la Chine, la Corée du Sud, l'Inde, Indonésie, le Mexique, la Russie, la Turquie et l'Union européenne. Une réunion du G20 est prévue le 2 avril à Londres sur le système financier international.