Le prix des cigares en hausse

G. G. avec AFP

— 

Tous les fumeurs ne seront pas égaux ce trimestre devant les évolutions des prix. Si les cigarettes et le tabac à rouler restent stables, les cigares et cigarillos augmentent de 4% en moyenne, selon les nouveaux tarifs en vigueur depuis lundi.

Les prix des produits du tabac peuvent être revus chaque trimestre. Les fabricants déposent une liste auprès du ministère du Budget, responsable de l'homologation des prix du tabac. Les modifications de prix font ensuite l'objet d'un arrêté publié au Journal officiel.

A l'occasion de la dernière publication trimestrielle des prix du tabac, les fabricants de cigarettes ont décidé de ne pas augmenter le prix des cigarettes.

Quelques produits de tabac à rouler sont en très légère baisse, environ 1% pour la plupart et 3% pour deux. Pour Imperial Tobacco, qui possède des marques françaises comme Gauloise et est concerné par trois des neuf baisses, il s'agit d'un "repositionnement commercial face à la concurrence pour des produits de tabac brun à très faibles parts de marché".

Dans le même temps, le gouvernement n'a pas augmenté non plus les taxes.

Les prix des cigarettes n'ont pas augmenté depuis août 2007, et celui du tabac à rouler depuis août 2008.

En mai, l'académie nationale de médecine avait réclamé une "augmentation" des prix "urgente", "massive et réitérée" estimant qu'il s'agit en France de "la méthode la plus efficace pour faire baisser rapidement les ventes". Catherine Hill (Institut Gustave Roussy) et Gérard Dubois (Université de Picardie) suggéraient une augmentation de 10% par an.