Hypo Real Estate: l'ex-patron réclame plus de 3,5 millions d'euros de salaire

E24 avec AFP

— 

Le patron licencié de la banque allemande en quasi-faillite Hypo Real Estate demande le versement de son salaire, a indiqué vendredi 6 mars le tribunal de grande instance de Munich, ce qui porte sur plus de trois millions d'euros. Georg Funke exige de toucher son salaire jusqu'au terme initial de son contrat qui est toujours valide selon lui, a déclaré vendredi à l'AFP un porte-parole du tribunal.

Georg Funke a porté plainte contre son ancien établissement, estimant que la procédure de son licenciement n'a pas été respectée. Par conséquent son contrat qui devait durer jusqu'en septembre 2013 serait toujours en cours. Le montant des salaires et des droits de retraite exigés par M. Funke serait d'environ 3,5 millions d'euros, selon le quotidien Bild paru vendredi. "La résiliation du contrat de M. Funke a pris effet en décembre", a répondu Hypo Real Estate dans un communiqué, estimant que le conseil de surveillance était "dans son bon droit".

Le brutal effondrement de Hypo Real Estate fin septembre avait provoqué un tollé en Allemagne, contraignant M. Funke à prendre la porte. Depuis, le groupe survit grâce à des milliards de garanties publiques et l'Etat cherche à le nationaliser. En novembre, une enquête avait été ouverte sur les comptes de la banque spécialiste du financement de l'immobilier et des collectivités locales, dont plusieurs anciens dirigeants sont soupçonnés d'avoir mal informé les actionnaires sur son état réel avant la chute.