La France frôle son importation record d'électricité

CV avec AFP

— 

La France va importer 7.300 mégawatts (MW) d'électricité ce mercredi 16 décembre à 19 heures, soit l'équivalent de la production de 7 réacteurs nucléaires, ce qui est l'un des niveaux d'importation les plus élevés jamais atteints par le pays, selon le Réseau de Transport d'électricité (RTE).

A la même heure le 15 décembre, 5.550 MW ont été importés et 4.400 MW la veille.

Si les prévisions du gestionnaire des lignes à haute tension s'avèrent exactes, la France va alors frôler son record historique atteint le 19 octobre dernier, à 7.711 MW. Le record précédent datait du 2 mars 2006 (6.690 MW).

En raison de la vague de froid qui frappe le pays, la consommation hexagonale d'électricité atteint en effet des niveaux très élevés.

La demande d'électrons devrait ainsi bondir à 90.500 MW mercredi à 19 heures et à 90.700 MW jeudi soir, selon les toutes dernières prévisions de RTE publiées sur son site internet. Le record historique de consommation d'électricité est de 92.400 MW, le 7 janvier 2009.

La consommation d'électricité est très sensible au froid en raison du fort équipement des Français en chauffages électriques. En hiver, une baisse de 1°C de la température entraîne une augmentation de la consommation d’électricité d’environ 2.100 MW, soit le double de la consommation de la ville de Marseille.

La France doit cette année recourir massivement aux importations d'électricité en raison de l'arrêt de nombreux réacteurs nucléaires. Neuf d'entre eux, sur un total de 58, étaient arrêtes mardi, selon un décompte de l'AFP.

Les patrons d'EDF,

Henri Proglio
, et de RTE, Dominique Maillard, devraient s'exprimer sur le sujet mercredi soir à l'Assemblée nationale dans le cadre d'une audition intitulée "La France manquera-t-elle d’électricité cet hiver?".