Les pharmacies privées de Tamiflu

D.H. avec AFP

— 

Roche France, qui distribue en France le Tamiflu, a annoncé jeudi 30 avril la suspension de ses livraisons du médicament antigrippal aux pharmaciens et grossistes, le réservant aux hôpitaux et autorités de santé, mais a assuré ne pas être "en rupture" de stocks. "Nous ne sommes pas en rupture de stock. Il est de notre responsabilité de réserver prioritairement nos stocks de Tamiflu aux hôpitaux et aux autorités de santé", affirme le laboratoire dans un communiqué. "Afin de permettre une première mise à disposition rapide du médicament auprès des hôpitaux pour les éventuels cas suspectés nécessitant un traitement, Roche a décidé ce jour de suspendre la livraison de Tamiflu aux officines et aux grossistes", poursuit le communiqué.

L'anti-viral Tamiflu a été reconnu efficace contre le nouveau virus de grippe porcine de type A/H1N1 par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et les Centres de maladie et de prévention américains (CDC). Les pharmaciens français ont fait face ces derniers jours à une importante demande de Tamiflu, alors que ces "achats de précaution n'ont aujourd'hui aucun intérêt", selon le président de l'Ordre national des pharmaciens Jean Parrot.

Roche France, filiale du groupe pharmaceutique suisse Roche, souligne de même qu'en "l'absence d'épidémie déclarée, il n'est pas utile de chercher à se procurer du Tamiflu en pharmacie". Le médicament est "indiqué en période de circulation du virus grippal (...) en curatif ou en prophylaxie (de manière préventive, NDLR)" pour les personnes ayant été en contact avec le virus.

Roche a fourni "plus de 220 millions de traitements" aux Etats à travers le monde, dont 23 millions au gouvernement français, "ce qui fait de la France l'un des pays les mieux préparés pour faire face à une éventuelle situation de pandémie grippale", assure le communiqué. "Si nécessaire, Roche est en mesure de livrer plus de Tamiflu en France", affirme-t-il.

Le groupe Roche avait indiqué plus tôt dans la journée être en mesure d'augmenter sa production à 400 millions de doses par an, si la demande lui en était faite. Selon les experts, le Tamiflu n'est pas le seul antiviral efficace contre le H1N1; le relenza, produit par le britannique GlaxoSmithKline (GSK) fonctionne également.