Les salariés en mal de formation

G. G. avec AFP

— 

Les dispositifs de formation sont sous-utilisés en France, à en croire une étude du cabinet de conseil Cegos publiée mardi. Plus d'un salarié sur deux (52%) affirme n'avoir bénéficié d'aucune formation au cours des trois dernières années. L'enquête a été menée auprès de 801 salariés d'entreprises, du 22 septembre au 13 octobre.

Les salariés des grandes entreprises (employant plus de 2.000 salariés) sont ceux qui ont bénéficié le plus de formation (63%, contre 33% pour les salariés des entreprises de moins de 50 salariés). De même les cadres ont été plus formés (63%) que les employés (44%) et les ouvriers (32%).

Seulement 29% des salariés affirment connaître précisément le Droit individuel à la formation (DIF) et 52% en ont entendu parler (contre 19% qui ne connaissent pas du tout). Ce dispositif, mis en place en 2004, permet à tous les salariés à temps complet d'acquérir un crédit annuel de 20 heures de formation, cumulables sur six ans.

Sa notoriété augmente cependant un peu: en 2008, ils étaient 28% à le connaître précisément, et 48% à en avoir entendu parler. Par ailleurs, 32% des salariés voulaient demander (ou ont demandé) à pouvoir utiliser leur DIF en 2009 (ils n'étaient que 16% en 2008). En 2009, la durée moyenne des DIF acceptés était de 26 heures (contre 18 heures en 2008).