Toyota pourrait enregistrer la première perte de son histoire

E24 avec AFP

— 

C'est une première: en raison de la chute vertigineuse des ventes mondiales de voitures, Toyota pourrait pour enregistrer une perte d'exploitation au titre de son exercice 2008/09, la première de son histoire, affirme le quotidien Nikkei. Depuis sa création en 1940, le constructeur japonais n'a jamais essuyé de perte, si ce n'est une perte avant impôts en 1949-1950 du aux conséquences de l'après-guerre.

Officiellement, Toyota table toujours sur un bénéfice d'exploitation de 600 milliards de yens (4,8 milliards d'euros) en 2008-2009, soit une chute de 74% par rapport à 2007-2008.Mais selon le Nikkei, la chute des ventes automobiles au Japon, en Europe occidentale et aux Etats-Unis devrait avoir un impact négatif de 200 milliards de yens sur le bénéfice d'exploitation. L'appréciation galopante du yen devrait soustraire 200 milliards supplémentaires, Toyota ayant basé ses calculs sur un taux de change de 100 yens pour un dollar, alors que le billet vert évolue actuellement largement sous le seuil des 90 yens.

Toyota serait obligé, en outre, de passer de lourdes provisions pour couvrir des pertes pour son activité financement, ce qui devrait achever de le faire chuter dans le rouge pour l'ensemble de l'exercice.