IBM vise les marchés émergents

Guillaume Guichard

— 

La priorité d'IBM est claire. "Les marchés émergents se situent très haut dans la liste des priorités d'IBM, et dans la liste de mes priorités à moi", a déclaré à Bloomberg le nouveau responsable des acquisitions du géant de l'informatique, Eli Mendoza. "Nous allons continuer à croître de façon agressive".

La stratégie d'IBM part d'un constat simple: le chiffre d'affaires du groupe a chuté durant les trois derniers trimestres, accusant une baisse de 13% au troisième trimestre. C'est le plus fort recul depuis sept ans. Ces résultats ont été tirés vers le bas par les Etats-Unis (-9% à 9,9 milliards de dollars) et l'Europe (-20% à 7,9 milliards). L'Asie-Pacifique a à peine fait mieux (-7%, à 4,9 milliards).

Le groupe n'a pas attendu ces derniers chiffres pour orienter sa stratégie vers les pays émergents. Le chiffre d'affaires en provenance des BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) a bondi de 26% en 2008, huit fois le rythme enregistré sur le marché américain. Ce dernier ne compte plus que pour 35% des ventes du groupe, contre 40% en 2006.

Pour obtenir ces résultats, IBM a mis les moyens, investissant près de 20 milliards de dollars dans des acquisitions ces dix dernières années. Par exemple, l'Américain a mis la main l'année dernière sur le Chinois Hisense Group, spécialisé dans les logiciels et les services aux entreprises. Il a aussi acheté la société de logiciels email Outblaze, basée à Hong Kong. Le mois dernier, il a annoncé vouloir intensifier sa coopération avec des fonds de capital risque brésiliens.

La stratégie d'acquisitions d'IBM ne concernera pas seulement les pays émergents. Le groupe compte aussi soutenir la croissance de son activité logiciel, la plus rentable, via une stratégie de croissance externe. IBM, qui a vendu en 2005 son activité PC au Chinois Lenovo, est aujourd'hui le troisième éditeur de logiciels, après Microsoft et Oracle. Après avoir laissé passer Sun Microsystems, repris par Oracle, IBM a ainsi déboursé 1,2 milliard de dollars pour s'offrir l'éditeur de logiciel d'analyse de données SPSS.