Recul des marges chez Essilor

— 

Essilor International résiste. Le groupe a enregistré un bénéfice net de 382,4 millions d'euros l'an dernier, en progression de 3,7%, pénalisé par un tassement de sa marge d'exploitation et par l'impact défavorable des devises. Hors impact de changes, le résultat de la société a progressé de 8,4%. Essilor propose un dividende de 0,66 euro par action, en hausse de 6,5% sur un an.

Au cours de l'exercice écoulé, le chiffre d'affaires du leader mondial des verres ophtalmiques a progressé de 5,7% à 3,07 milliards d'euros, reflétant un "ralentissement du marché de l'optique ophtalmique" particulièrement marqué au cours du quatrième trimestre, explique le groupe dans un communiqué de presse. Son résultat opérationnel courant a augmenté de 4,5% à 551,2 millions d'euros. La marge d'exploitation d'Essilor s'est tassée à 17,9% contre 18,1% un an plus tôt, en raison de l'intégration de Satisloh dans les comptes, société qui dégage une marge inférieure aux autres activités du groupe. Hors cet effet de périmètre, la marge d'Essilor serait ressortie à 18,2%.

Pour 2009, le groupe se fait très prudent, n'avançant pas d'objectif de croissance, malgré la relative pérennité de ses activités et ses positions de leader dans de nombreuses régions du monde. Essilor compte beaucoup sur la croissance externe - l'un des deux moteurs de son développement - pour lui apporter au moins 6 points de croissance cette année.