Accor à l'économie

G. G. avec AFP

— 

Accor se sert la ceinture. Le groupe français d'hôtellerie et de services a enregistré au premier trimestre un chiffre d'affaires de 1,61 milliard d'euros, en baisse de 9,6% sur un an. Ces chiffres ont été tirés par les "services prépayés" (+2%), comme les tickets restaurant. Mais la stratégie de désengagement de l'activité restauration collective a plombé les résultats du groupe.

Pour faire face à la crise, "dans un contexte de crise économique sans précédent", Accor a décidé de ramener à 315 millions d’euros en 2009 et en 2010 ses investissements annuels de rénovation. Ce montant correspond à une réduction de 175 millions d’euros par rapport à 2008.

Accor travaille aussi sur une "augmentation du plan d'économies de coûts au-delà du programme de 100 millions d'euros" (75 millions d’euros en 2009 et 25 millions d’euros en 2010) déjà annoncé en janvier.