Économie

Une maison en bois à 100.000 euros, c'est possible!

Même si elles ne représentent encore que 4% à 5% des maisons individuelles construites en 2008 en France (contre 30% en Allemagne), les avantages des maisons en bois séduisent de plus en plus de Français.

Pourquoi ne pas habiter une maison en bois? Même si elles ne représentent encore que 4% à 5% des maisons individuelles construites en 2008 en France (contre 30% en Allemagne), les avantages des maisons en bois séduisent de plus en plus de Français. Les qualités d'isolation et le faible coût de construction sont actuellement à l'honneur dans le contexte de crise économique et du Grenelle de l'environnement.

Deux techniques de construction de maison en bois se partagent le marché. La plus répandue est l'ossature bois. "La maison se bâtit à partir d'un squelette formé de petites poutres de bois verticales séparées de 50 cm environ. Entre ces sections, on place l'isolant. Puis viennent les parois extérieures et intérieures, le plus souvent des panneaux de bois", explique Jean-Philippe Hautcoeur, responsable de la production chez Ossabois, concepteur, fabricant et constructeur de maisons à ossature bois.

Deuxième technique: le bois massif. "Pour construire une maison selon ce procédé, des rondins ou des madriers (rondins débités sous forme de poutres) sont assemblés horizontalement comme un système de mécano. Derrière la paroi extérieure en rondins ou madriers, on place l'isolation qui peut aussi bien être de la laine de verre (5€/m² hors taxe), du chanvre (10€/m² HT) ou de la fibre de bois (20€/m2 HT). Pour la finition intérieure, on dispose des planches de bois ou des plaques de plâtre", décrit quant à lui Christian Martin, PDG de Finn'Import, concepteur de maison en bois massif depuis 1976.

On peut considérer que le bois massif est un matériau plus vivant et plus résistant que l'ossature bois qui offre, elle, une plus grande rapidité de construction. Pour Nicolas Floquet, responsable Activité Maison Individuelle chez OSSABOIS, "avec l'ossature bois, la structure de la maison n'est pas en contact avec l'extérieur, elle ne s'abîme donc pas et le bois travaille debout. Il n'y a donc pas de risque de tassement comme avec le madrier". Christian Martin rétorque que "pour éviter tout phénomène de tassement, les maisons Finn'Import sont construites avec du pin rouge de Laponie qui pousse très lentement et offre donc une densité est très importante".

Il y a bien un point sur lequel les deux techniques s'accordent: le prix. L'ossature bois et le bois massif affichent des tarifs très compétitifs. Ossabois propose ainsi une maison de 85m² avec 3 chambres à 98.000 € (hors terrain). Avec un garage, le prix monte à 109.900 euros. Cette maison qui se construit en 4 mois est surisolée, ce qui permet de miser sur une facture énergétique annuelle de 675€ maximum (eau chaude et électricité), promet Ossabois. Le coût moyen d'une maison Ossabois revient à 1.250 €/m².

Pour une maison en bois massif, le coût moyen est de 1.100 €/m2 (550€ pour le kit bois et l'équivalent pour l'aménagement intérieur), explique Christian Martin de Finn'Import. Ainsi "pour 110.000 euros, vous pouvez construire une maison de 100 m² en bois massif. Ce type de maison convient parfaitement aux primo-accédants avec un ou deux enfants. Après il est tout à fait possible de monter en gamme, si l'on désire de grandes baies vitrées, des décrochages sur la façade, des balcons…", s'enthousiasme le concepteur.