Citigroup fait mieux que prévu

CV avec AFP

— 

La banque américaine Citigroup a enregistré une perte au troisième trimestre en raison d'une charge exceptionnelle liée à son échange d'actions, mais fait malgré tout mieux que ne l'attendaient les analystes, d'après un communiqué. Le groupe affiche un bénéfice net de 101 millions de dollars contre une perte de 2,8 milliards un an plus tôt.

Il précise toutefois que son échange d'actions, finalisé au troisième trimestre et ayant permis la montée au capital du gouvernement à hauteur de 34%, s'est traduit par "un gain après impôts de 851 millions mais aussi par une réduction de 3,1 milliards de dollars des bénéfices distribuables aux actionnaires". Par conséquent, la part revenant aux actionnaires se retrouve être une perte au troisième trimestre, atteignant 3,2 milliards. Par action la perte représente 27 cents. Les analystes tablaient en moyenne sur une perte plus importante de 38 cents par action.

Ces résultats incluent aussi une perte de 8 milliards de dollars liée à des crédits ainsi qu'une provision de 802 millions pour couvrir les pertes liées à des prêts, précise le communiqué.

Les revenus bancaires ont atteint 20,4 milliards de dollars contre 16,2 milliards un an plus tôt, et en baisse de 30 milliards comparé au second trimestre, au cours duquel la banque avait enregistré un gain de 11,1 milliards de dollars dû à la cession d'une partie de Smith Barney.

Citigroup cherche maintenant à réduire la tutelle de l'Etat.