Barroso plus social

CV avec AFP

— 

Le président de la Commission européenne

José Manuel Barroso réélu pour cinq ans par le Parlement européen
, a estimé jeudi qu'il aurait désormais plus d'autorité qu'à ses débuts et que sa politique serait plus sociale. "Il y a une priorité sociale qui n'existait pas il y a cinq ans à cause du chômage et vous pouvez compter sur moi pour lutter contre ce fléau", a déclaré M. Barroso sur Europe 1.

Interrogé sur son poids politique par rapport aux dirigeants des Etats membres, M. Barroso a également affirmé qu'un "président réélu qui a été soutenu à l'unanimité par les chefs d'Etat et de gouvernement et qui a été réélu par une si confortable majorité a une autorité qu'un président au début d'un premier mandat n'avait pas".

M. Barroso a recueilli 382 voix sur son nom, face à 219 votes contre et 117 abstentions, au cours d'un scrutin à bulletins secrets au Parlement européen.

Nouvelle Commission

Sur la formation de la nouvelle Commission européenne, M. Barroso a indiqué qu'elle serait achevée "sans doute début 2010". Si le "oui" l'emporte au référendum prévu en Irlande et que le traité de Lisbonne peut entrer en vigueur "ça pourra prendre un peu plus de temps", a-t-il précisé.

Pour la composition de cette Commission, M. Barroso a affirmé qu'il se fonderait plus sur "la compétence" des commissaires que sur les candidatures présentées par les Etats membres. "Il faut me laisser travailler avec les Etats membres comme toujours en loyauté mais en indépendance aussi", a-t-il dit.