Lourde perte pour Nortel

E24 avec AFP

— 

L'équipementier en télécoms canadien Nortel a vu ses difficultés s'accroître au troisième trimestre, avec une lourde perte nette, et a décidé de réduire davantage ses effectifs, en supprimant environ 1.300 emplois, selon un communiqué publié lundi 10 novembre.

Bas de fourchette

Nortel a indiqué qu'il tablait désormais sur une baisse de 4% de son chiffre d'affaires en 2008, soit le bas de sa fourchette de prévisions, allant de -2% à -4%, déjà revue à la baisse mi-septembre. "En septembre, nous avions indiqué notre point de vue, selon lequel un ralentissement du marché arrivait. Pendant les semaines qui ont suivi, les conditions économiques ont empiré, couplées à une extrême volatilité des marchés financiers, des changes et du crédit", a déclaré le PDG Mike Zafirovski, cité dans le communiqué.

Sur le trimestre achevé au 30 septembre, la perte nette a atteint 3,413 milliards de dollars américains, contre un bénéfice de 27 millions de dollars un an auparavant. Hors exceptionnels, la perte ressort à 30 cents par action, exactement ce qui était attendu par les analystes. Le chiffre d'affaires a reculé de 14% à 2,32 milliards de dollars.

4% des effectifs

Face à la dégradation de ses résultats, Nortel annonce qu'il va supprimer environ 1.300 emplois supplémentaires, soit approximativement 4% de ses effectifs, qui viennent s'ajouter à 1.200 suppressions de postes déjà prévues. Un quart de cette nouvelle réduction d'effectifs interviendra en 2008 et le reste sera étalé sur 2009. Une économie annuelle de 190 millions de dollars devrait en découler.